Travaux à l’arrêt ou mal faits, matériels volés, installations sans entretien : des milliards du Pudc jetés dans le vent

Partagez

Le Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc), qui a inspiré beaucoup de pays de la sous-région, est en train de prendre l’eau, notamment dans la zone nord. La preuve, explique SourceA dans sa parution de ce lundi, dans le département de Podor, 8 des panneaux solaires installés dans la centrale ont été volés pour défaut de gardiens, qui ont déserté les lieux après trois mois sans percevoir leurs salaires.

Aussi, révèlent nos confrères, il y a des installations qui sont en état de dégradation avancée, faute d’entretien. Au même moment, ajoute le journal, le programme a décidé de mettre fin au contrat de certains de ses agents pour manque de ressources financières, alors que, lors de la visite du chef de l’Etat, au mois de septembre dernier, ses responsables ont affirmé avoir déjà collecté 150 milliards pour la phase 2.

Contacté par nos confrères, le coordonnateur, qui n’a pas pu nier l’évidence, a tenu à livrer sa part de vérité. Mais auparavant, Cheikh Diop a pété la gueule à ‘’Source A’’, à qui il reproche de l’avoir appelé sur son numéro de téléphone personnel et de surcroît un dimanche.

DAKARPOP

GRATUIT
VOIR