Rangou hume désormais l’air de la liberté…

Partagez

Placée sous mandat de dépôt, depuis près de 6 mois (exactement le 5 juin dernier) pour diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs, proxénétisme et défaut de carnet sanitaire, Rangou a été placée sous contrôle judiciaire, selon les informations de Vox Populi.

Pour rappel, Rangou a été cueillie par la DIC le 27 mai dernier à l’hôtel Ngor Timiss, lors d’un « Yendou Party » organisé en pleine interdiction de rassemblement à cause du coronavirus.

DAKARPOP

GRATUIT
VOIR