Marché de carburant de 7 milliards : Le mauvais coup de Total à Dakar Dem Dikk

Partagez

C’est un marché de plus de 7,1 milliards de Francs Cfa que Dakar Dem Dikk avait presque parvenu à faire attribuer. Mais, du fait des nombreuses irrégularités, son attribution a été annulée par l’Autorité de régulation des marchés publiques a appris iGfm.

Dakar Dem Dikk souhaitait acquérir du carburant et des lubrifiants. Un marché éclaté en deux lots. Six entreprises s’étaient lancées dans la course pour décrocher le marché juteux. Vivo Energy a été finalement retenue pour le lot1 et Petrodis Oil pour le second lot. Les offres de Total Sénégal ont été rejetées. Non contente, elle a déposé un recours à l’Armp.

Dans sa plainte, elle informe l’Autorité de régulation des marchés publics que, pour le lot 1, son offre de 4,1 milliards de Cfa, assortie d’une remise de 39,5 francs Cfa par litre pour le vrac et 15,33 francs Cfa par litre pour les cartes, est bien mieux-disante que celle de l’attributaire du marché qui s’élève à 4,4 milliards de francs Cfa.

Pour le lot 2, Total argue que Petrodis, qui a remporté le marché, n’a pas justifié d’une expertise dans la fourniture de carburant et de lubrifiant avec deux marchés de même nature au cours des cinq dernières années pour deux entreprises différentes, et que ajoute que Petrodis n’a pas cinq stations dans la région de Dakar et 1 au moins dans chacune des régions du Sénégal.

« Violation du principe de rationalisation des dépenses et de transparence »

Pour finir, le requérant dénonce une la violation du «principe de rationalisation des dépenses », puisque, dit-il, «Dakar Dem Dikk s’est privée de la possibilité de faire des économies». Selon Total, il y a aussi violation du principe de transparence dans le processus de passation.

Après avoir entendu Dem Dik, l’autorité de régulation des marchés publics a tranché. Elle a déclaré que le caractère moins disant de l’offre de Total «bien fondé» et ordonné l’annulation de l’attribution provisoire pour le lot 1 et la reprise de l’évaluation.

Pour le lot 2, l’Armp souligne que le grief relatif à l’expérience de Petrodis est mal fondé. Mais, Petrodis n’a pas justifié disposer de cinq stations-services affiliées à Dakar et une (01) au moins dans chaque région. Et donc, «le grief de Total Sénégal sur la qualification de Petrodis est fondé.» L’Armp a donc annulé l’attribution provisoire du lot 2 aussi.