Les défenseurs des Droits de l’homme exhortent le gouvernement du Sénégal au respect…

Partagez

La défiance notée chez certains jeunes dans la région de Dakar, à l’occasion de la première soirée du couvre-feu de ce mercredi, est fortement condamnée par le Comité sénégalais des Droits de l’homme. Dans un communiqué, la structure estime que ces actes constituent une violation manifeste des lois et règlements en vigueur au Sénégal en matière d’état d’urgence et de couvre-feu. 

Le comité invite ainsi l’ensemble des acteurs : populations, forces de défense et de sécurité ‘’au respect strict des règlements pris par les autorités, dans le cadre de l’état d’urgence et du couvre-feu décrétés afin de faire face aux conséquences néfastes de la pandémie Covid-19’’.

Ces défenseurs des Droits de l’homme exhortent également le gouvernement du Sénégal à poursuivre ses efforts de prévention et de riposte contre la transmission du virus, pour assurer à l’ensemble de la population une protection plus efficace et plus efficiente contre la pandémie.  

DAKARPOP

GRATUIT
VOIR